Poesie quand tu rencontre un arbre

En nous tenant tout droit, nous pouvons devenir arbre. Il y a aussi des arbres en colère dans la forêt mais ils ne sont pas nombreux. Et il y a des arbres attristés par la solitude, mais ceux qui aiment leurs amis sont plus nombreux.

On n'est pas n'importe qui - LUCARNE

Des voix résonnent en moi quand je touche un arbre. Tout un monde me parle en se balançant dans le vent et me dit: Ils peuvent se muer en moi. Allons dans la forêt, aussi loin que possible. Parlons de notre famille aux arbres en leur demandant leur nom. Des branches font leurs adieux: Revenez nous voir demain. Une lumière était réfléchie par la surface du champ. Des rayons se projetaient dans les yeux.

On n’est pas n’importe qui

Il était là sans donner ni bourgeons, ni pousses, ni fleurs. Des globules ronds de sève sortaient des excroissances. Le tronc faisait face au vent et devenait plus sec. Elles gelaient et créaient du froid à nouveau. Les jours sans vent il est immobile, comme une image.

Textes de Jean Humenry -

La nuit je le regarde. Puis ils appliquent leurs oreilles sur le tronc et écoutent la montée de la sève. Voici un arbre qui a une forme inhabituelle, un arbre qui a changé sa manière de vivre au mitan de sa vie.

Cachant des veines variqueuses violettes, ses racines se retirent dans le sol. Tous ceux qui la voient veulent offrir une parole aimable. Essaye de mettre ton oreille sur la courbe de la branche. Elle parle, tu sais. Cela est-il étrange? La première version française de ce poème a été publiée dans Une âme qui joue — Le cercle, publié à Paris en aux éditions Caractères, collection Planètes. Traduction du japonais de Véronique Brindeau. Allons-y ensemble, un peu plus tôt dans la saison. Il est agréable de les écouter dans la journée mais encore plus la nuit. Mais nous assiérons-nous, côte à côte, sous ses branches?


  • meilleur site de rencontre serieuse!
  • escort paris deplace!
  • site de rencontre libertine serieux?

Un lieu où il y a des arbres est meilleur pour écouter. Il y sera sensible.

Au besoin aide-le à traverser. Les arbres, ça n'est pas encore habitué à toutes ces autos. Même chose avec les fleurs, les oiseaux, les poissons: On n'est pas n'importe qui! Mon temps libre je le passe dans la nature, ici en kabylie, seul je dialogue avec les arbres, les petites plantes, les fleurs, les animaux Oui à rendre justice et reconnaissance à la nature Bonjour Matéo, ça me ferait plaisir si tu m'envoyais une poésie que tu aimes ou bien que tu inventes, pour mettre dans la lucarne.

24 février 2007

Bon weekend à toi. Bonjour Amazigh, de même pour vous, si cela vous dit de m'envoyer un poème Continuez de parler aux arbres. Désolé, je ne suis pas poéte Oui, je parle aux arbres par mon coeur et surtout par ma raison reconnaissante de ce que nous donne de délicieux ces arbres, de nous avoir fait la beauté de la vie et de permettre de nourrir notre air de l'oxygène Nom ou pseudo: Adresse email: Site Web URL: Titre du commentaire: Se souvenir de mes informations personnelles.